• Johnny Hallyday l'héritage maudit

    Hou là, le titre ça pète! A croire que je veux me reconvertir en journaliste de Paris Match! Ca ne me déplairait pas d'ailleurs, même s'il faudrait être un peu plus assidu au travail!

     

     

     Voilà près de deux ans que je n'ai pas touché une ligne de ce blog. Deux ans terribles. Il s'est passé des choses horribles (mais vraiment horribles), il s'est passé des choses belles (vraiment belles). Mais ce n'est pas de ça dont j'ai envie de parler; d'abord les choses terribles le sont trop pour être racontées, ou même racontables... Et les choses belles doivent rester secrètes, c'est aussi ce qui fait qu'elles sont belles. Et puis elles n'intéressent personne. Ce qui intéresse, ce sont les jalousies, les egos, les millions et les vices.... Alors  l'héritage de Johnny... Ah l'héritage de Johnny! Le come back de tous les ex soixante-huitards liftés pour défendre la veuve (pas tellement) et l'orphelin (davantage)... Le concert médiatique de mauvais goût! Quel talent Johnny, une simple petite lettre d'explication à tes enfants et tu n'aurais pas fait la une de Paris Match post Mortem... Ah Johnny, y a pas à dire, tu sais y faire, niveau buzz médiatique, personne ne t'arrive à la cheville! Explosion de la twittosphère, unes médiatiques à mort, débats passionnées sur tous les chaînes de télévision privées et publiques! Tu ne nous auras décidément rien épargné, à nous, petit peuple de smicard dont je fais partie et même en mourant, tu intéresses bien plus que la plupart des vivants!  Johnny fait plus parler que la guerre en Syrie, que les réforme du code du travail et que les élucubrations de Trump réunies! La guerre en Syrie tout le monde s'en tape le coquillard, de même que Macron et ses délires économico-médiatiques et que l'autre blond décoloré au cerveau en pré-Alzheimer!

    Eh bien surprise ou pas, sachez que je vais ici prendre la défense de la veuve, j'ai nommé Laetitia Hallyday! Pourquoi? A vrai dire, j'aurais préféré prendre la défense du FISC français, le premier lésé dans cette histoire, lui qui a financé pourtant bien des cures de désintoxications de toutes les stars et se retrouve à nouveau floué au moment où il devrait toucher l'addition. Mais le FISC n'est pas très sexy et du FISC il n'est apparemment pas question dans cette histoire, je vais donc me trouver obligée de défendre la veuve millionnaire peroxydée au détriment des deux ingénus enfants...

    Alors voici pour moi les raisons de défendre Laetitia envers et contre tous les avocats parisiens surtout. Non pas que j'ai une sympathie particulière pour le personnage que je ne connais que de loin et qui me semble assez semblable à toutes les millionnaires inutiles qui polluent notre planète à grand renforts d'aller retours en jet privé, de kleenex usagés et de piscines privées.

    Le testament ne regarde qu'une seule personne, celle qui  l'écrit. Et il se trouve que c'est Johnny lui-même; le premier et je dirais seul concerné dans cette histoire.  Et il se trouve que, folie ou amour véritable, il a décidé de tout léguer à la dernière personne qui a partagé sa vie. Et c'est une chance, loi californienne oblige, il aurait pu décider de tout donner à son chien (il me semble qu'il en a un), à Donald Trump, ou à Kim Jong et ses essais nucléaires. Il aurait pu le donner à une association de passionnés de Harley Davidson ou à Dassault Systemes. Et cela ne regarde que lui, puisque cet argent, c'est lui qui l'a gagné au final, et le fait que des millions de français lui aient permis de se faire cette fortune n'engendre pas de droit de regard particulier sur cet héritage. Je n'ai jamais acheté un album de Johnny mais je me dis qu'une fois morte, j'aimerais tout du moins que ma dernière décision soit respectée, quant bien même elle aurait été prise au mauvais endroit pour de mauvaises raisons. Alors oui, je comprends que ce soit difficile à vivre pour les deux enfants mais voilà, ils auraient pû aussi naître d'un garagiste et d'une chômeuse longue durée, ils auraient pû avoir les deux jambes cassées dans un accident de jet ski, ils auraient pû avoir toutes sortes d'autres poisses bien moins drôles, il se trouve qu'ils ont eu ce malheur là, ce petit malheur bien commun, leur père s'est permis d'aimer une autre femme que leur mère et d'avoir des enfants, leur père s'est permis d'avoir une autre vie parce qu'il se sentait assez libre pour ça, et tant pis pour eux, ou tant mieux finalement, car qu'auraient-ils pû bien faire de ces encombrants millions hormis les stocker quelque part en lieu sûr avec cette impression fausse d'être à l'abri, mais à l'abri de quoi, ni de la maladie, ni du malheur et ni de la mort et leur père le leur a assez prouvé.

    Bref, je suis pour Laetitia parce que je suis pour le droit d'aimer après, même à 50 balais, déjà usé et vieilli par la vie, même sénile et à demi estropié, d'aimer jusqu'à perdre la tête, jusqu'à oublier les convenances sociales, la morale et le qu'en dira-t-on,  je suis pour le droit d'aimer quelque soit l'âge et ses ravages, d'aimer n'importe qui même une plus jeune ou moins riche ou plus intéressée, parce qu'on aime toujours pour de mauvaises raisons au final mais que c'est ce qu'il y a de beau, d'unique, de fragile dans l'amour.

     

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :